Louis Burton : mon Saint-Malo

Louis Burton : mon Saint-Malo

En ce jour d’ouverture du village de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe à Saint-Malo, Louis nous livre ses coups de cœur malouins !
Après sa première Route du Rhum en Class 40 en 2010, Louis Burton commence progressivement à partager son temps entre Paris et Saint-Malo. Le développement de son projet en IMOCA nécessite de s’installer sur la côte, et forcément, sa rencontre avec Servane Escoffier le pousse à choisir Saint-Malo. Avec l’arrivée, de leurs 2 enfants et l’installation du projet Bureau Vallée sur le long terme, Louis a désormais posé définitivement ses valises dans la cité corsaire.

« Au départ, c’est un peu bizarre de quitter l’effervescence de Paris, mais, outre la proximité avec la mer, j’y ai découvert une ville qui bouge et qui se développe, tant au niveau business que plaisir. BG RACE, l’entreprise que nous avons créée avec Servane, pour héberger nos projets de course au large bénéficie d’un large réseau de fournisseurs efficaces et d’un cadre motivant pour se développer » résume le skippeur Bureau Vallée.

Côté table

Sa cité historique,  ses rues pavées, sa baie et ses bonnes tables ont conquis le cœur de cet épicurien parisien.

« Je conseille le Café de l’Ouest dans la vieille ville pour ses fruits de mer, l’Extra Muros pour sa superbe vue sur la sortie du port de Saint-Malo, où l’on peut admirer les bateaux de courses en stand by. Je suis souvent au club SNBSM (Société Nautique de la Baie de Saint-Malo) et son restaurant La Base, pour débriefer les navigations et les régates avec tous les marins du coin.»

Côté Sport

Le sport fait parti du quotidien du skippeur Bureau Vallée. Père de famille et entrepreneur, entretenir sa condition physique est primordial.

« Nous nous entrainons avec Servane aux Thermes Marins, qui disposent de superbes installations et de très bons coachs, et puis, son emplacement sur la plage et son architecture en font l’un des lieux les plus mythiques de Saint-Malo. »

Mon plan secret

Louis s’est créé un vrai cocon familial au fil de ces 3 dernières années.

« Le week-end, nous nous rendons en famille au Havre de Rothéneuf. Nous profitons de cette petite anse à l’écart de la ville pour décompresser. Les enfants profitent de la belle petite plage, et on y retrouve l’une des meilleures tables du coin, Le Bénétin, dans une belle ambiance cosy tournée vers la mer. »

Et Paris dans tout ça ?

« Je passe forcément moins de temps à Paris en ce moment, mais entre les réunions avec mon sponsor Bureau Vallée et mes meilleurs amis qui sont restés à la capitale, j’essaie de m’y rendre le plus souvent possible» raconte Louis. Et il faut croire qu’il s’est bien enraciné dans le pays malouin, car, c’est à la Pointe du Grouin, Rue Belzunce dans le 10ème que Louis a maintenant l’habitude de diner « J’adore l’ambiance de ce bar, avec un petit côté bonnet rouge et culture Bretagne Nord. Les mafia slots huitres débarquent directement de Cancale, et les produits artisanaux y ont la part belle ! »

Enchanté de « jouer » à domicile pour cette édition, sa préparation s’est achevée hier, après une dernière navigation au large de la baie malouine. L’IMOCA Bureau Vallée est desormais rangé parmi les 8 autres concurrents, au ponton du Quai Dugay Trouin jusqu’au départ le 2 novembre prochain pour une nouvelle aventure…

 

Partagez: